Meilleur choix
Eclairage pour vélo - Blackburn Dayblazer
Eclairage pour vélo - Blackburn Dayblazer

Lire l'avis

Meilleur Qualité/Prix
Eclairage pour vélo - NiteRider
Eclairage pour vélo - NiteRider

Lire l'avis

Coup de cœur
Eclairage pour vélo - LEZYNE Macro Drive 1300 XL
Eclairage pour vélo - LEZYNE Macro Drive 1300 XL
VOIR LE PRIX SUR AMAZON
Coup de cœur
Eclairage pour vélo - LEZYNE Macro Drive 1300 XL
Eclairage pour vélo - LEZYNE Macro Drive 1300 XL

Lire l'avis

Lorsque vous sortez à vélo en pleine nuit, il est plus sûr d’installer sur votre véhicule un dispositif de sécurité. Pour cela, opter pour un éclairage pour vélo est la solution. C’est l’un des éléments obligatoires à avoir sur ce moyen de locomotion. Vous pédalerez ainsi en toute sécurité à travers toute la ville.

L’éclairage pour vélo constitue l’ensemble des composants qui permettent à un cycliste de voir et d’être vu dans l’obscurité ou dans les conditions à faible visibilité. Il existe toute une panoplie de marques et de modèles de ce dispositif sur le marché. Pour vous aider à choisir, nous avons sélectionné pour vous les 3 meilleurs modèles du moment.

Notre sélection des meilleurs éclairages pour vélo

1 Eclairage pour vélo - Blackburn Dayblazer

Marchand
Promo
Lien
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites
Avis

Commençons d’abord avec le modèle package haut de gamme de Blackburn : le Dayblazer 1100 et 65.

La coque et le capot de ce modèle sont fabriqués à partir d’aluminium 6061 usiné CNC qui offre une excellente dispersion de la chaleur et une défense contre les négligences quotidiennes.

Il dispose de 5 fonctions très bien conçues, capable de produire 1100 lumens dans son réglage le plus lumineux.

Côté résistance, cet éclairage pour vélo est conforme à la norme ANSI FL1 pour la résistance aux intempéries, la puissance et les temps de fonctionnement. De plus, grâce à son indice IP67, il résiste aux chutes à partir d’un mètre sur une surface dure.

Pour ce qui est de la batterie, c’est du lithium-ion. Elle est intégrée de style « feux de signalisation » et est remplaçable.

Sachez que cet éclairage pour vélo est pourvu d’un indicateur de charge à LED qui change de couleur afin de refléter le niveau de batterie restant. Cela vous permettra de savoir quand vous aurez besoin de recharger.

Aussi, notez qu’un câble micro-USB vous est fourni pour vous permettre de recharger la lumière de façon rapide et efficace.

Avantages
  • 1100 lumens

  • Résistance

  • Indicateur de charge LED

  • Câble micro-USB

Inconvénients
  • Sangle à qualité médiocre

2 Eclairage pour vélo - NiteRider

Marchand
Promo
Lien
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites
Avis

Il s’agit ici du modèle de la marque NiteRiderqui est alimenté par une batterie Li-Ion rechargeable par USB via un câble fourni.

Conçu avec du nylon renforcé de fibre de verre Duplont, le boîtier de cet éclairage pour vélo est à la fois compact et léger. Cela le rend résistant à l’eau et à la poussière.

Question de sécurité, cet éclairage pour vélo délivre une luminosité importante de 650 lumens et un grand faisceau lumineux grâce à sa LED CREE puissante et sa lentille spéciale.

Ce modèle possède 5 modes d’éclairage avec une autonomie variable selon le mode choisi.

Pour son temps de recharge, il vous faut 1h45 lorsque la source est de plus de 500 mAh. Ce sera plus long, environ 3h30, si la source est en dessous de cette valeur.

Aussi, sachez que cet éclairage pour vélo est pourvu d’un indicateur de batterie faible. Le bouton sur l’appareil passe du bleu au rouge, ce qui signifie que la batterie restante est de 15 à 20%.

Avantages
  • Batterie rechargeable

  • Matériau en nylon renforcé

  • 5 modes d’éclairage

  • LED CREE

Inconvénients
  • Support de fixation inefficace

3 Eclairage pour vélo - LEZYNE Macro Drive 1300 XL

Marchand
Promo
Lien
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites
Avis

Nous aimons tant le modèle Macro Drive 1300 XL de la marque LEZYNE pour sa compacité et sa légèreté qui convient à tous les usagers.

Pourvu d’une intensité lumineuse pouvant atteindre jusqu’à 1300 lumens grâce à ses 3 LED, cet éclairage pour vélo est parfaitement adapté pour les sorties sur route et en sous-bois.

Pour mieux s’adapter à l’environnement, cet éclairage pour vélo comporte 7 modes d’éclairage différents.

Fabriqué avec de l’aluminium, cet éclairage pour vélo est pourvu de petites ailettes de refroidissement.

Ce qui est exceptionnel avec ce modèle, c’est son autonomie qui peut atteindre jusqu’à 148 heures sur le mode le moins énergivore d’une puissance de 15 lumens.

Notez que cet éclairage pour vélo se recharge via USB. Pour se recharger complètement, il prend environ 3h30.

Et question d’installation, ce modèle de LEZYNE est livré avec un collier de montage pour faciliter sa mise en place sur votre vélo.

Avantages
  • 3 LED

  • 7 modes d’éclairage

  • Grande autonomie

  • 1300 lumens

Inconvénients
  • Mode de fixation médiocre

Guide d’achat Éclairage pour vélo

Disposer d’un éclairage pour vélo est obligatoire pour tous les cyclistes qui roulent dans la nuit et lorsque le niveau de visibilité sur la route est insuffisant. Bien qu’il y ait des éclairages publics dans les trajets, ces systèmes ne permettent pas toujours de circuler en toute sécurité. Dans ce cas, les cyclistes peuvent voir la rue et les voitures, contrairement aux automobilistes. Tout cela augmente les risques d’accident. Ainsi, il est vivement recommandé d’intégrer des éclairages adaptés.

Tout comme les autres véhicules qui roulent, le vélo doit respecter certaines règles de circulation. En effet, la visibilité des cyclistes est essentielle pour leur sécurité, mais aussi pour celle de tous ceux qui se trouvent sur la route. Grâce à l’utilisation d’éclairage de qualité, il est plus confortable de rouler dans l’obscurité. Certes, les règlementations imposent l’obligation de l’éclairage, pourtant il n’est pas facile d’acquérir des lampes pour vélo. Dans ce guide d’achat, nous allons faire le point sur les informations essentielles pour bien équiper votre vélo.

Comment choisir un éclairage pour vélo ?

Comment choisir un éclairage pour vélo 

Tout comme les voitures, les deux roues sont aussi soumises aux règlementations dont l’objectif est de sécuriser tous les occupants de la route, que ce soit des automobilistes, des cyclistes et même les piétons. En effet, bon nombre d’accidents sont causés par le non-respect des règles de la circulation. C’est pourquoi la législation est très stricte, notamment au sujet de l’éclairage pour vélo.

Il est inutile de rappeler que tous les véhicules à deux roues doivent être équipés de deux lampes. La première qui peut être de couleur blanche ou jaune est à placer à l’avant, tandis que la lumière à l’arrière est un feu rouge. Grâce à ces lumières intégrées, les cyclistes bénéficient d’une très bonne visibilité du parcours. De plus, ils sont aussi bien vus par les autres véhicules. Cela dit, les éclairages pour vélo sont indispensables pour circuler en toute sécurité. Découvrez les critères de base pour trouver le meilleur éclairage.

  • La puissance lumineuse

    Un éclairage pour vélo se choisit principalement en fonction de son intensité qui peut être exprimée soit en Lumen soit en Lux. Le premier permet de définir la performance de la lampe, c’est-à-dire la quantité d’énergie produite sous forme de rayonnement lumineux. Quant au second facteur, il détermine l’efficacité de l’éclairage par unité de surface. Ainsi, une puissance à partir de 10 Lux est recommandée si vous roulez souvent en centre-ville. Par contre, les phares d’au moins 20 Lux sont conseillés dans les zones mal éclairées.

  • Le système d’alimentation

    Pour les cyclistes qui se servent de leur vélo de manière occasionnelle, il vaut mieux se tourner vers les éclairages à piles qui constituent la solution la plus économique. En revanche, les batteries rechargeables sont conseillées pour ceux qui roulent quotidiennement. Certes, le prix des accus peut présenter un obstacle au début. Sachez pourtant qu’il faut compter entre 20 à 40 heures d’usage pour amortir leur cout. Enfin, les lampes fonctionnant à la dynamo sont plus adaptées aux cyclistes qui pratiquent régulièrement du vélo en ville.

  • La technologie

    Lors de l’acquisition de l’éclairage de votre vélo, vous avez le choix entre les lampes halogènes et LED. Certes, les premières existent encore même si elles tendent à disparaitre. Cependant, leur efficacité est largement dépassée. Ainsi, il vaut mieux vous tourner vers les lampes LED puisqu’ils sont très économes en énergie, de plus ils possèdent une durée de vie presque illimitée. Ils offrent également une visibilité accrue associée à une sécurité passive (pas éblouissants).

  • Les éléments réfléchissants

    Connus sous l’appellation de « catadioptres », ces éléments renforcent aussi la sécurité des cyclistes. Cela dit, ils n’éclairent pas directement, par contre ils reflètent la lumière provenant des lampes de voiture ou des éclairages publics afin d’avoir une visibilité maximale. D’après la législation, il est nécessaire d’en mettre à l’arrière, sur les côtés, au niveau des pédales et à l’avant du vélo. Leur couleur doit être respectivement rouge, orange et blanc.

Comment utiliser un éclairage pour vélo ?

Installer des lampes sur un vélo est une obligation pour la sécurité des cyclistes, des automobilistes et des autres occupants de la route. Normalement, tous les vélos mis en vente actuellement en sont équipés. Dans le cas contraire, vous devez en acheter pour être en règle, sinon vous risquez de payer des amendes. Quoi qu’il en soit, il est nécessaire d’utiliser correctement ces lampes afin de garantir le respect des règlementations en vigueur. À travers cet article, nous allons vous guider dans l’usage de l’éclairage de votre vélo.

Le respect des règlementations

Concernant la signalisation des vélos, il faut mettre un feu jaune ou blanc et un catadioptre blanc à l’avant. Un catadioptre orange est aussi à prévoir sur les côtés et sur chaque pédale. À l’arrière, il est nécessaire d’avoir au moins un phare rouge à associer avec un catadioptre de la même couleur. Toutefois, le Code de la route n’apporte aucune précision concernant les exigences ni en termes d’alimentation électrique ni au sujet de la puissance d’éclairage.

Le système de fixation

Servez-vous d’un collier en silicone pour fixer les petits éclairages. De cette manière, vous n’aurez aucun mal à les installer et à les enlever. Cependant, il faudra opter pour un collier lorsque vous attachez les lampes plus puissantes, qui sont aussi plus imposantes. Quoi qu’il en soit, les fabricants proposent souvent des systèmes de fixation ainsi que des adaptateurs. N’hésitez pas à vous en servir pour réussir l’installation de l’ensemble des éclairages.

Les autres solutions pour s’éclairer

Les lampes pour vélo ne se fixent pas uniquement sur les deux roues. En effet, elles peuvent également être intégrées sur votre casque. De cette manière, les faisceaux lumineux se dirigent directement vers la zone que vous regardez. Ce système est très utile si vous roulez dans des parcours sinueux afin de repérer facilement les obstacles. Par ailleurs, vous pouvez l’associer avec un éclairage fixé au cintre qui permet d’avoir un faisceau lumineux beaucoup plus large.

Guide d'achat sur les éclairages pour vélo en vidéo

FAQ : tout savoir sur les éclairages pour vélo

Quelles sont les exigences en termes de qualité et de puissance des éclairages pour vélo ?

Tous les vélos mis en vente doivent être équipés de système d’éclairage règlementaire. Dans le cas contraire, il est possible de signaler cette effraction à la DGCCRF. Pourtant, la performance des lampes n’est pas précisée dans le Code de la route. D’après les normes industrielles, ces éclairages possèdent au moins une puissance de 3 W et une tension d’alimentation de 6 V. Quoi qu’il en soit, les règlementations indiquent seulement que les lampes utilisées ne devraient pas être éblouissantes.

Quels sont les éléments obligatoires sur un vélo ?

Pour être conforme à la législation, votre deux roues devrait être équipée d’un phare et d’un catadioptre à l’avant comme à l’arrière. La présence de réflecteurs latérale est aussi indispensable, tout comme les réflecteurs sur les pédales. Concernant les vélos qui tirent une remorque, la mise en place de plusieurs catadioptres sur chaque côté est fortement recommandée. N’hésitez pas non plus à rajouter des lampes supplémentaires à l’arrière.

Quels sont les différents modes d’éclairages disponibles ?

La plupart des vélos sont équipés d’une fonction d’éclairage fixe qui est beaucoup plus pratique. Toutefois, d’autres fabricants proposent des lumières à effet clignotant qui sont beaucoup moins efficaces. Pourtant, elles sont très utiles pour attirer l’attention des automobilistes. Certains produits haut de gamme sont même équipés de radar. Cela dit, ils se connectent aux compteurs du GPS du vélo et le fonctionnement des lampes s’adapte aux conditions réelles de la circulation.

Où fixer l’éclairage de vélo ?

Il est possible d’intégrer un feu sur le guidon, c’est un emplacement très pratique puisqu’il est très facile d’y avoir accès. Sinon, vous pouvez aussi rajouter des lampes au niveau de la fourche, idéalement lorsque vous avez choisi le mode d’alimentation par dynamo. Dans ce cas, vous pourriez avoir besoin d’une attache spécifique. En outre, mettre des lampes sur les roues permet également d'accroitre la visibilité tout en donnant un look original au vélo.

Le casque peut-il servir pour l’éclairage de vélo ?

Cet accessoire ne protège pas uniquement des chutes, en effet il peut aussi augmenter la visibilité des cyclistes sur la route. La tête est l’élément qui se situe le plus en hauteur, c’est pourquoi il est intéressant d’y ajouter un dispositif lumineux. Par ailleurs, de plus en plus de casques de vélos se dotent d’éclairage. Les équipements les plus performants sont même munis de feu clignotant.

lucas-cortes-guidomatic

Lucas Cortes

Rédacteur web & SEO pour Guidomatic, Lucas est un passionné de sports en général et particulièrement de cyclisme.

En plus de se charger de la catégorie Sports & Loisirs, Lucas s'est aussi spécialisé à tout se qui touche à la musique. Il se charge de dénicher les meilleurs plans d'internet dans le but de vous livrer les meilleurs comparatifs !

Le mot du dictionnaire qui le stimule le plus ? Meilleur, meilleur, meilleur !!